• Un empereur romain ?
  • Parvis de la Catedral de Santa Maria
  • Rues de Tarragona...
  • Plage de la Mora

¡ Catalunya ! Partie 3/3

Classé dans : Carnet de Voyage | 6

Buenos dias !

Ca y est, nous pouvons vous le dire plutôt que « buon dia », car nous avons quitté la Catalogne et donc le catalan pour l’Espagne du castillan !

Je vous écris depuis la ville de Nules où nous séjournons depuis hier, samedi 15 novembre. Pour la première fois depuis le début de notre voyage, nous avons décidé de nous arrêter dans un camping afin de nous octroyer un peu de repos. Comme Lucas l’a écrit dans les posts précédents, chercher un endroit où s’établir pour la nuit est une source de stress et de fatigue importante, et avoir un peu de confort, c’est-à-dire l’eau courante et chaude, nous fait un grand bien. De plus, cette décision est un peu forcée car Lucas est tombé malade, il a les yeux bouffis et ne s’arrête plus de renifler !

Remontons au mercredi 12 novembre, où Lucas vous avait laissé à quelques centaines de kilomètres plus au nord, dans les environs de Barcelone. Depuis notre aire d’autoroute, nous avons dépassé Barcelone pour le sud de la Catalogne. En chemin, ayant besoin de nous ravitailler en nourriture, nous nous arrêtons dans la zone commerciale d’El Vendrell, où nous faisons nos premières courses dans un supermarché espagnol. Au choix plusieurs enseignes : Dia (pas assez original), Aldi, Carrefour etc. Notre choix se porte en fin de compte sur Mercadona, qui sonne nettement plus espagnol à nos oreille et donc plus « exotique ». A l’intérieur, de grands rayons de fruits de mer et poissons, en conserve principalement. Nous trouvons des moules, des coques, des couteaux et autres coquillages ainsi que toutes sortes de poissons (thon, bonite, truite, colin, maquereau, morue, hareng etc). Un autre rayon bien fourni est consacré à la charcuterie et là, il faut s’y connaître pour faire la différence entre les nombreux jambons et saucissons présents. Les espagnoles semblent également être friands de gâteaux et pâtisseries en tout genre et Lucas, en gros gourmand qu’il est, n’oublie pas d’en sortir avec un petit assortiment…

Au final, notre panier est composé principalement de conserves car notre petit équipement ne nous permet pas d’effectuer de la grande cuisine. Je disais donc des conserves, de poissons et fruits de mer, des plats préparés espagnols, un morceau de jambon, deux sachets de mélanges de noix, du fromage et quelques gâteaux pour un total de 29€ de courses qui nous dureront une petite semaine. La vie telle que nous la menons durant ce voyage est plus économique et nous nous suffisons de moins de choses que dans notre vie d’avant le départ. La nourriture coûte également moins cher ici qu’en France, un constat qui n’est pas du tout vrai pour tous les produits !

Sortis du Mercadona d’El Vendrell nous reprenons la route, mais pour un court temps puisque notre faim grandissante nous décide à nous arrêter dès que possible pour pique-niquer. Nous sommes aussi curieux de goûter aux victuailles que nous venons d’acheter. La N340, que nous longeons depuis un certain temps et qui va nous amener jusque la Communauté Valencienne, suit la côte les trois-quarts du temps et nous nous arrêtons au hasard dans une toute petite station balnéaire.Cette station, La Mora, est bien sympathique en ce mois de novembre. Il y a ici des espagnols ou portugais qui viennent y faire leur pose déjeuner ou qui sont en vacances, mais plus beaucoup de français. Dorénavant, nous en croiserons peu, outre dans les lieux très touristiques. Nous déjeunons rapidement sur la plage : le soleil est au rendez vous et c’est bien agréable ! La bretonne que je suis se réjouit de ce petit moment en bord de mer.

Nous camperons d’ailleurs sur le bord de mer ce soir là, sur la plage de Torredembarra. La plage se situe cependant en périphérie de la ville du même nom et ni Lucas ni moi ne nous y sentirons très à l’aise.

La journée suivante, le 13 novembre, fut une journée quand à elle bien agréable ! Le matin, nous passons par la ville de Tarragona, où nous nous arrêtons pour visiter son vieux centre dont les nombreux vestiges romains sont inscrits par l’Unesco au Patrimoine Mondial de l’Humanité. L’Espagne antique fit longtemps parti de l’Empire Romain et Tarragone fut l’une des cités romaines les plus importantes de la péninsule ibérique (en fait, la capitale de la plus grande partie de la péninsule à cette époque), ce qui nous invite à y faire un stop. Nous sommes un peu déçu car nous ne rencontrons que peu de vestiges. Nous trouvons cependant la ville charmante avec ses beaux bâtiments mélangeant un peu tous les styles de différentes époques et une belle surprise nous attend en bord de mer avec un amphithéâtre romain qui, lui, a été très bien conservé ! Après cette visite assez rapide de la ville, nous petit-déjeunerons dans un café avec un accès wifi pour consulter nos mails, puis, comme nous avions prévu de le faire la veille, nous nous envolons avec notre char aillé pour la région du Priorat, ce qui nous éloigne très légèrement de la côte.

Je vous laisse ici et vous invite à lire l’article suivant, focus spécial sur le Priorat.

6 Responses

  1. roselyne pourchet

    Merci pour vos bulletins toujours bien intéressants. Bon rétablissement et bonne route !

  2. TEP Virginie

    Les enfants de la classe me demandent comment vous faites, lorsque vous ne vous arrêtez pas dans un camping pour vous laver.

    A bientôt,
    Virginie

  3. Dominique Dumas

    Cc, vos photos sont de bonne qualité, c’est quoi votre appareil? merci de vos cptes rendu, c bien agréable, des nouvelles du sud. Quoique ici, y’a pas a se plaindre, 22 degré aujourd’hui, est-ce bien normal fin novembre???. Ce soir ns faisons une petite bouffe: Nicole, Cecile, Isa et moi même, entre copines de la médiathèque, chez Cécile. bonne continuation
    Dominique Dumas

  4. Anne Goncalves

    En en espérant que Lucas aille très vite mieux.
    Wahou…. la plage de la Mora, j’adore!!! Très belles photos de la coupole intérieure de la cathédrale.
    Moi aussi je serais curieuse de connaitre le pedigree de l’APN. Merci
    A bientôt
    Anne

    • assomarenostrum

      Réponse un peu tardive : je vais mieux, merci ! Notre appareil est un Canon 700D et nous avons deux objectifs : un 18-135 mm f/3.5-5.6 et un 50 mm f/1.8 de chez canon également.

  5. Myriam P.

    Vous arrivez à vous nourrir pour seulement 29€ pour deux par semaine? Est-ce que vous arrivez à manger équilibrer tout de même?
    Sinon j’adore vous lire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *