Quelques nouvelles fraîches et réponse aux questions des élèves de la classe de Mme Etienne, à St Sériès

Classé dans : Blog des Ecoles | 4
Vue de Thessalonique et sa baie, depuis les hauteurs de la ville.
Vue de Thessalonique et sa baie, depuis les hauteurs de la ville.

Bonjour tout le monde !

Ma réponse à vos questions va être un peu courte, alors j’en profite pour vous donner des nouvelles fraîches de nos aventures.

Charlotte, nous avons répondu, très très en retard, je te l’accorde, dans notre article sur notre court passage en Italie (regarde après la série de photos sur la ville de Pise).

Adeline, pour répondre à ta question, qui était « Est-ce-que vous aviez appris quelques mots Italiens ? » : Gitanjali sait un peu parler l’italien et se débrouille assez bien pour communiquer avec les gens. Cela faisait un moment qu’elle n’avait pas pratiqué et j’imagine que cela lui a permis de s’entraîner un peu et de se remémorer quelques mots et notions. Pour ma part, je dois t’avouer que je ne suis pas du genre très bavard et comme je ne parle pas un mot d’italien, c’est plutôt Gitanjali qui s’est occupée des conversations. Néanmoins, dans chaque pays où nous passons, nous attrapons tous les deux quelques mots de la langue, ne serait-ce que pour les actions courantes de la vie (dire bonjour, merci, comment allez vous, désigner quelque chose, compter, trinquer etc.)

Malheureusement, nous sommes restés vraiment trop peu de temps en Italie et dans des conditions particulières (nous n’avons pas été beaucoup en contact avec les italiens, puisque nous n’avons fait « que passer ») pour que j’aie le temps d’apprendre plus de mots que « bonjour », « je m’appelle Lucas », « Je ne parle pas italien », « merci » et « bonne nuit », les seules mots et phrases que je connaissais en fait déjà avant de partir…

J’espère pouvoir me rattraper à la toute fin du voyage, où nous devons nous rendre en Italie, en Sicile au moins… Mais comme la vie en voyage et avec les buts qui sont les nôtres est faite de pleins d’imprévus, nous ne sommes jamais sûrs de comment va se dérouler exactement la suite des événements !

Joueur de bouzouki
Joueur de bouzouki

A l’heure où je vous écris, nous nous trouvons en Grèce, à Thessalonique, la seconde plus importante ville de Grèce. Nous y sommes arrivés hier soir et y restons encore au moins un jour, avant de poursuivre notre route. Nous allons essayer de rencontrer demain un fabricant de bouzoukis et baglamas, deux instruments grecs qui sont joués dans le Rébétiko. Nous avons eu la chance de rencontrer des musiciens de ce courant là dès notre arrivée en Grèce (à Ioannina, le 31 mars) , un peu par hasard. Un concert nous a même été spécialement organisé ! Nous avons ensuite passé quelques nuits dans l’étonnant et très beau site des Météores, où des monastères orthodoxes sont perchés sur des pitons rocheux, offrant lorsqu’on les visite des vues vertigineuses !

IMG_6632
Un des monastères orthodoxes des Météores, et les cimes enneigées comme toile de fond. Les températures sont encore assez… hivernales pour le moment !

Comme notre mois de voyage en Albanie a été très intense et que nous n’avons quasiment jamais pris de véritable repos, nous sommes assez fatigués et prenons donc maintenant quelques jours pour faire doucement la route qui nous mène en Turquie, ultime pays de notre voyage avant le retour (par la Grèce, l’Italie et quelques traversées en bateau, encore une fois). A vrai dire, si voyager est une chose très plaisante, c’est aussi, du moins de la manière dont nous le faisons, très fatigant : à chaque fois que nous arrivons dans un pays, il nous faut perdre tous nos repères pour en retrouver de nouveaux (langue, habitudes alimentaires, coutumes, sensibilités, géographie etc). Nous rencontrons constamment de nouvelles personnes, visitons de nouveaux endroits et n’avons jamais un véritable chez nous où nous laisser aller à la décontraction. La fatigue accumulée (la fin de l’Albanie a été vraiment très très intense !) vaut malheureusement à notre vaillant petit van rouge quelques cabosses dont la dernière, un peu importante, me fait dire qu’il faut ralentir un peu le rythme ! En plus de cela, nous avons du retard dans notre travail à rattraper !

Nous sommes toujours très contents de recevoir de vos nouvelles et nous attendons toujours avec impatience vos questions !

Ciao !

4 Réponses

  1. Hou là, c’est la dèche : plus aucun commentaire depuis bien longtemps. Je me dépêche de corriger cette aberration et prie l’ensemble des millions de fans de « Mare Nostrum » de se ressaisir.
    A vos claviers les jeunes zé les moins jeunes.

    Et au fait, Gugu, l’est mouru ?
    Bises au deux marenostromeux et continuez : on vous aime et on est fier de voux

    Pop René

  2. You’re famous… les deux jeunes lunellois…
    http://hpics.li/612e772

    Biz

  3. Dimitris Stamos

    Bonne soirée à partir de Ioannina. Comment allez vous; Je suis Dimitris et Eliana du club de rebetiko. Vous avez terminé votre voyage merveilleux? Salutations à tous les enfants, nous avons passé beaucoup de la belle. Nous nous attendons à nous envoyer plus de photos et l’enregistrement de notre réunion. Au revoir!

Laissez un commentaire