Premiers pas au Maroc

Classé dans : Carnet de Voyage | 13

Bon, ça y est, nous avons évacué le sujet de l’Espagne pour nous consacrer à notre séjour Marocain. Oulalalala ! Il était temps, puisque nous avons posé nos quatre roues (avant de poser nos quatre pieds) sur le continent africain le 8 décembre et que d’ici une semaine et quelques jours, nous repartirons vers l’Europe !

Avant de repartir en arrière et en guise de préambule, je vous donne d’abord notre situation actuelle : nous sommes le 29 décembre et  sommes attablés à l’ombre de la belle terrasse d’un café de Taroudant, ville où nous nous trouvons depuis hier soir. Je vous écris au son d’une musique indienne (la culture indienne est très populaire ici, surtout par son cinéma), Gitanjali finit son jus d’avocat et nous sommes tous les deux passablement fatigués à cause du rhume qui nous tenaille depuis quelques jours. Nous avons, jusqu’ici, parcouru environ 5000 km.

IMG_8141

Remontons donc maintenant, si vous le voulez bien, dans le temps.

Nous avons fait grimper notre chameau cramoisi à roulettes dans un ferry le 8 décembre au matin et avons pris une petite heure pour parcourir la quarantaine de kilomètres qui sépare les ports d’Algeciras en Espagne et de Tanger Med, au Maroc.

IMG_6234

Nous passons la douane pour la deuxième fois de notre périple (la première ayant été la veille, en Angleterre – comprendront ceux qui suivent nos aventures assidûment !), nous retirons nos premiers dirhams à un guichet automatique (la monnaie marocaine – 1 Dh est à peu près égal à 0.1€) et roulons nos premiers kilomètres africains.

Nous sommes attendus à Marrakech le jeudi prochain et avons donc quelques jours devant nous à occuper. Nous prenons la décision de nous rendre dans un camping et de nous installer tranquillement le temps d’écrire et publier tous nos articles sur notre séjour andalou, pour débuter notre périple marocain sereinement et en étant à jour. Ce que nous ne parviendrons jamais à faire !

IMG_6321

Nos premiers jours au Maroc sont donc un peu particuliers puisque nous nous enfermons dans ce très joli camping de Mouley-Bousleham, sur la côte atlantique. Nous quittons notre sujet principal, la mer Méditerranée, pour quelques temps.

IMG_6310

Bien que cette arrivée ne nous permette pas de nous immerger pleinement dans la vie marocaine, voici tout de même nos premières  impressions et remarques :

Nous arrivons dans un pays où la religion principale est l’Islam et sa tradition très importante et solidement vivante. Nous croisons bien plus de mosquées, de lieux dédiés au culte (comme les salles de prière) au Maroc que nous pouvons trouver d’églises en France. Cinq fois par jours retentit l’appel à la prière du muezzin (l’assistant de l’imam, l’équivalent du prêtre dans la religion chrétienne), qui est un chant appelant les croyants à effectuer la prière. Ces chants sont diffusés par des haut-parleurs et le premier commence à cinq heures et quelques du matin.

La conduite est sportive au Maroc ! Elle demande autant de vigilance que de décontraction. Il faut savoir que tout espace, tout interstice peut être occupé par quoique ce soit de mobile. Les piétons, vélos, motos, scooter, bêtes et carrioles sont susceptibles de traverser à tout moment. Nous le découvrirons plus tard, mais la conduite de nuit est une véritable épreuve pour les nerfs ! Les piétons traversent l’autoroute en courant, les vélos et mobylettes roulent à contre-sens sans lumière etc.

IMG_6837

Les marocains sont des grands champions de la marche à pied. Sur le bord de toutes les routes, dans n’importe quel endroit, aussi perdu soit-il, il y a presque toujours une foule de personnes qui marchent le long de la route ou dans la campagne. Ce sont essentiellement des hommes, mais il y a aussi des femmes, des enfants qui rentrent de l’école (les enfants doivent parfois parcourir de longues distances pour se rendre de chez eux à leur école).

Pour faire du « stop », on ne fait pas comme cela :

IMG_8240

Mais comme ceci, en montrant la direction dans laquelle on se rend !

IMG_8241

L’utilisation des bêtes de somme, bœufs, chevaux et ânes (le Maroc est le pays de l’âne !) est très importante au Maroc. On s’en sert pour transporter des marchandises, comme moyen de locomotion ou encore pour des travaux agricoles (comme pour labourer les champs).

Les marocains ont un niveau de vie beaucoup moins élevé que le nôtre. Ils vivent plus simplement, avec beaucoup moins de confort. Nous aurons l’occasion d’en reparler par la suite. A Tanger, nous remarquons par exemple la présence de bidonvilles dans la cité. Nous observons que cela donne lieu à une mise en commun des moyens, des services, du matériel. L’auto-stop, très pratiqué, en est un petit exemple.

L’élevage, l’agriculture, la pêche et l’artisanat sont les activités principales que nous rencontrons durant ces premiers instants marocains. L’élevage, surtout, est très présent (vaches, moutons et chèvres). Tous les jours un berger vient faire paître son troupeau de brebis dans notre camping. Ah, j’oubliais aussi la construction immobilière, qui semble être une folie s’abattant sur ce littoral nord-marocain. Des immeubles poussent de partout. Souvent, nous remarquons que les premiers immeubles d’un lotissements ne sont pas terminés et tombent déjà en ruine tandis que l’on en construit de nouveaux, identiques, juste à côtés. Ou alors que l’immeuble n’est pas terminé du tout mais que des personnes y vivent déjà.

IMG_7904

Les paysages que nous voyons sont presque invariablement remplis de déchets en tous genres.

Les toilettes les plus répandues ne sont pas les mêmes que celle en France : ce sont ce que nous appelons des « toilettes à la turque ». Les marocains n’utilisent presque jamais de papier hygiénique mais de l’eau. Pas de chasse d’eau, également, la plus part du temps : on utilise à cet effet un seau que l’on remplit d’eau au robinet.

IMG_8259

Bon, c’est un peu décousu, mais je tâcherai de faire mieux la prochaine fois ! La suite de nos aventures, à Marrakech, très bientôt !

Au fait, sana sa3ida à tout le monde, ce qui signifie bonne année en marocain (le trois n’est pas une faute, c’est pour remplacer une lettre qui n’existe pas dans l’alphabet latin) !

13 Responses

  1. JF Guillot

    En fait, pour l’immobilier, les gens n’ont pas recours au crédit ( plutôt incompatible avec l’Islam ). Donc on commence à construire avec l’argent qu’on a et quand on a tout dépensé….
    Du coup, le chantier dure très, très, très longtemps. Une vie humaine n’est pas forcément assez longue pour finir les travaux, d’où toutes ces constructions inachevées.

  2. rene bergougnoux

    Bonne Année les Petits Pigeons Voyageurs !
    … Et attention aux dromadaires

    • assomarenostrum

      Malheureusement, tout ce que nous verrons du dromadaire est : la peau de son cou ! Mais sinon, merci, bonne année à toi aussi, Papa Ours Sédentaire. Gros bisous !

    • assomarenostrum

      Merci, ô copain de moi ! Tu me manques et je t’espère en bonne forme et la vie chargée de bonheur. Bonne, belle et heureuse année 2015 à toi, ta chérie et ta famille ! Bisous et à bientôt !

  3. Jocelyn

    Sur la photo 14, la mer penche…
    Plus sérieusement, bonne année, et merci pour ces récits qui me font aussi voyager un peu.

    • assomarenostrum

      C’est ce qui arrive fréquemment dans ces contrées…
      Plus sérieusement : bonne année à toi aussi, et à toute la famille Etienne ! Nous pensons fort à vous et vous souhaitons PLEIN de bonheur pour cette nouvelle année ! Et merci pour ton assiduité ! A bientôt,
      Lucas et Gigi

    • assomarenostrum

      Merci Said, nous te souhaitons nous aussi une belle et bonne nouvelle année ! Nous espérons que tu vas bien et te disons à bientôt !

    • assomarenostrum

      Merci beaucoup ! Le rhume a l’air de se plaire à voyager avec nous mais, malgré son mauvais caractère, il ne parvient pas à entamer l’enthousiasme de notre covoitureuse la Joie ! Bonne année à toi aussi !

  4. Tante marie bergougnoux

    Coucou et Bonne année pleine de voyages et de découvertes pour vous……
    Nous serons à Casablanca le 10 janvier……..peut être vous aussi ?!?!
    Je penserai à vous !
    Profitez de ces jolis moments et bonne chance.
    Nous partons de France le 7 janvier……
    Bisous bisous
    Tante Marie

    • assomarenostrum

      Coucou Marie !
      Je te remercie pour ce message et Gitanjali se joint à moi pour vous souhaiter à vous aussi une belle année 2015, avec tout plein de bonheur. Nous sommes à Agadir actuellement et serons à Marrakech le 10, pour un bref passage avant notre départ pour l’Italie, départ que nous avons déjà un peu repoussé. Nous vous souhaitons un bon séjour marocain ! Nous vous embrassons et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *