Dernier jour en Espagne

Classé dans : Carnet de Voyage | 4

Notre séjour en Espagne touche à sa fin et notre esprit est en proie à divers sentiments. Nous sommes soudainement très tristes de quitter le continent européen et le pays de notre première expérience de voyage. Et en même temps, nous sommes tout à fait excités de partir vers l’Afrique, continent ou ni Lucas ni moi n’avons jamais mis les pieds.

IMG_5989
« Les tam-tams de l’Afrique à portée de guitare » L. Ferré. Entre Algeciras et Tarifa : nous faisons face à l’Afrique !

Nous quitterons l’Espagne depuis le port d’Algeciras et rejoindrons le Maroc par le port de Tanger Méditerranée.

Algeciras est un des grands ports andalous d’où s’effectuent de nombreuses liaisons entre l’Europe et l’Afrique. C’est un endroit de passage et de mixité et nous avons déjà l’impression d’avoir mis un pied au Maroc. La population d’origine maghrébine est ici très présente, de nombreux restaurants et magasins affichent des écriteaux en arabe. Nous sommes presque au point le plus méridional de l’Europe et nous apercevons très nettement l’Afrique en face de nous. Le paysage est à couper le souffle ! En tournant notre tête vers la gauche, une masse rocheuse se dessine, ultime avancée de l’Europe dans cette mer Méditerranée. C’est Gibraltar.

IMG_6034

Nous passons notre dernière journée espagnole (car le lendemain matin, nous embarquons !)… en Angleterre !

Et oui, ce gros monticule rocheux à l’extrémité sud de l’Espagne n’appartient pas aux espagnols mais à la couronne d’Angleterre, depuis le XVIIIème siècle. Gibraltar dérive de l’arabe « djebel Tarik » : la montagne de Tarik, car ce sont les maures et les berbères les premiers humains à s’établir véritablement sur le rocher. Ils arrivent au VIII ème siècle, conduits sous les ordres du chef berbère Tarik Ibn Ziyad, qui va partir à la conquête de l’Espagne avec ses troupes. Gibraltar reste maure jusqu’au XIVème siècle, où les espagnols récupèrent le rocher. Les hasards de l’histoire, entre successions et guerres, feront de la couronne d’Angleterre le propriétaire de ce bout de rocher jusqu’à aujourd’hui.

IMG_6108
Une belle mosquée, héritage de l’occupation maure.

A Gibraltar, on parle donc l’anglais et la monnaie utilisée est la livre sterling. On peut assister à la relève des gardes devant la résidence des gouverneurs de Gibraltar, manger du fish and chips et apercevoir des cabines téléphoniques rouges ! Mais dans une enclave de 6,5 km2 entourée par l’Espagne, la culture de ses habitants ne peut échapper au métissage. Nous avons pu remarquer que chaque habitant de Gibraltar à qui nous parlions était bilingue anglais-espagnol. Sur le rocher, rien n’est cultivé ni élevé et Gibraltar dépend donc entièrement des importations depuis l’Espagne, l’Angleterre (il existe une piste –très courte !- d’atterrissage pour les avions à Gibraltar) et le reste du monde.

IMG_6124

Sur ce bout d’Angleterre perdu en Méditerranée, nous avons fait d’étranges rencontres :

IMG_6096

Une petite idée ?

IMG_6069

A Gibraltar, on trouve les seuls singes d’Europe en liberté ! Ces singes de Barbarie furent amener au IXème siècle par les Arabes et ont fini par s’installer sur le rocher. Si durant les siècles passés ils devaient vivre effectivement à l’état sauvage, le fait qu’ils soient devenus une des grandes attractions du rocher a fait d’eux des animaux certes sauvages mais très dociles. Ils n’hésitent pas à s’approcher et gare à vos poches et à vos sacs, ce sont des chapardeurs ! Je me suis moi même fait voler un sac plastique (pourtant bien enfoncé dans une poche de mon pantalon !) et Lucas s’est fait attaquer en voulant gratouiller la tête de l’un deux…

Nous ne résistons pas à vous mettre une bonne petite sélection des photos de cette rencontre !

4 Responses

  1. Marie ROGEZ

    belles photos, c’est un plaisir de suivre votre périple !
    savourez bien votre séjour au Maroc, c’est un tres beau pays
    tous mes voeux d’excellent voyage et de belles découvertes en 2015 !!
    bien cordialement
    Marie ROGEZ

    • assomarenostrum

      Merci beaucoup pour ces encouragements et ces vœux ! Etant arrivés à la fin de notre séjour marocain, je peux confirmer que nous avons passé ici de merveilleux moments, pleins d’humanité et de partage. Nous vous souhaitons tous deux une belle nouvelle année ! Bien cordialement, Lucas et Gitanjali

  2. roselyne pourchet

    Excellente année à vous avec de belles rencontres, de la musique comme s’il en pleuvait, de beaux paysages ; nul doute que vous continuerez à nous faire partager vos découvertes ; nous y avons déjà pris goût ! Bon vent donc et à bientôt !

    • assomarenostrum

      Un grand merci pour ce très joli message. Gitanjali et moi vous souhaitons également une belle année 2015, chargée en bonnes et belles choses en tous genres. Merci pour votre soutien et pour le suivi assidu que vous faites de nos aventures ! A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *